Éditer Quitter

Cours









Les réseaux sociaux : au-delà des usages personnels, quelques usages collaboratifs et participatifs






Reseaux Sociaux


Alors groupe ou page, que choisir ?
C’est historiquement le premier des 2 outils sur Facebook. Les groupes ont été créées pour permettre à un ensemble de membres de communiquer entre eux. C’est ici l’idée de communauté qui prime : chacun peut participer à l’animation du groupe, sans qu’une voix soit supérieure à l’autre. La communauté peut être ouverte ou fermée et est dotée d’un ou plusieurs administrateurs qui en assurent la modération. Les groupes sont en quelque sorte l’équivalent des clubs dans le monde réel.
Facebook a créé les pages essentiellement pour permettre aux célébrités et aux entreprises de communiquer avec leurs fans ou clients. La communication y est majoritairement unidirectionnelle, du créateur vers les fans, même si ces derniers peuvent interagir.
Dans une page de type "Communauté", il s'agit de proposer un soutien pour votre cause ou sujet préféré. Si elle devient très populaire (attirant des milliers de fans), elle sera adoptée et actualisée par la communauté Facebook.

Points communs et comparaison

Les pages et les groupes ont de nombreux point communs : ils présentent chacun un mur d’actualité, un onglet Infos et des espaces Photos et Vidéo, permettent d’inviter des membres, de créer des évènements et disposent d’un forum de discussion.

Mais quelques différences les séparent ?

Les publications
  • Quand vous êtes administrateur d’un groupe, vous ne pouvez que publier des éléments en votre nom personnel, et non en tant qu’administrateur du groupe.
  • Dans une page en revanche, vos publications apparaissent signés de la page même ; la voix officielle en quelque sorte. D’autre part, les publications des pages sont reprises par défaut dans le mur d’actualité des fans, ce qui n’est pas le cas pour les groupes (il faut se rendre sur la page du groupe pour les lire).
Les notifications
  • Dans un groupe de moins de 5000 membres, les administrateurs peuvent envoyer des messages aux membres, messages qui atterrissent dans les boîtes de réception et dont les destinataires sont par défaut notifiés par e-mail. Très efficace.
  • Pour les pages, on ne peut que signaler des mises à jour, qui apparaissent plus discrètement dans le dossier Mises à jour des boîtes de réception.
Le contrôle d’accès
  • Les administrateurs d’un groupe peuvent en restreindre l’accès, et n’accepter que les membres qu’ils approuvent. Ils peuvent aussi décider de rendre un groupe secret.
  • L’accès à une page ne peut en revanche être restreint que par tranche d’âge et par zone géographique. Et une page est toujours publique.
Les applications
  • Les pages peuvent héberger des applications et proposer de cette manière plus de contenu et d’interaction. On ne citera par exemple que l’excellente application Twitter qui permet de diffuser automatiquement les publications Facebook sur Twitter.
  • Les groupes en revanche ne supportent pas les applications.
Les statistiques
  • Les pages disposent d’un outil statistique sommaire qui permet de mesurer l’évolution du nombre des fans, d’identifier les pics d’abonnement ou de désabonnement et d’avoir une vision globale de l’auditoire (pourcentage hommes-femmes, tranches d’âge, etc.).
  • Rien de tel du côté des groupes.
Publicité
La promotion des pages et des groupes peut être assurée grâce à l’achat d’annonces.
  • Mais seules les pages peuvent bénéficier de publicités sociales mettant en avant les fans.
En conclusion
Si vous voulez un espace pour fédérer une communauté active et néanmoins modeste (moins de 5000 membres), choisissez les groupes. Vous pourrez envoyer des messages directs et inciter les membres à venir débattre ou poster des informations sur la page du groupe. Les groupes sont l’outil idéal pour des manifestations temporaires et des rassemblements informels.
Si vous construisez votre communauté autour d’un élément structurant (un site Web, une notoriété, etc.) et voulez faire passer de l’information régulière à un auditoire large et fidèle mais plus passif, optez pour les pages. En étant (par défaut) affichées sur le mur d’actualités de vos fans, vos publications les accompagneront au quotidien